Usine houlomotrice au Pays-Basque

Qu'est-ce que l'énergie houlomotrice ? Energie houlomotrice

Depuis le 03/10/2023, l'Ifremer et la start-up bordelaise SeaTurns testent un prototype à l'échelle 1:4. Les essais sont prévus durer 10 mois.Prototype houlomoteur Ifremer / SeaTurns

Projet WavePi

"Afin de répondre aux enjeux de transition énergétique, et fort d’un potentiel confirmé par de premières études sur le littoral basco-landais concernant l’énergie de la houle, énergie renouvelable marine, la Région Nouvelle-Aquitaine et la Communauté d’Agglomération Pays Basque se sont inscrits dans un partenariat ambitieux.
Un cycle d’études techniques, de recherches et de rencontres a permis l’approfondissement de cette opportunité, notamment par la mise en place d’une étude de faisabilité d’une ferme houlomotrice au large du littoral basque. Cette technique consiste à utiliser la force de la houle pour produire une énergie renouvelable et décarbonée. Les études de faisabilité menées à ce jour évaluent un potentiel de production pouvant atteindre au maximum 500 GWh/an, soit l’équivalent de 30% des besoins annuels en électricité du territoire de l’agglomération.
La première étape consistant à évaluer la faisabilité d’un tel projet s’est achevée en mars 2023, marquant un temps fort pour le projet qui doit maintenant trouver son modèle technologique et financier. Si plusieurs démonstrateurs existent dans le monde et en Europe, le projet basque pourrait être un site pionnier à l’échelle nationale."

Présentation au salon Seanergy

Les mesures géophysiques dans le cadre de la caractérisation fine d'une zone à vocation de ferme pilote houlomotrice dans le sud Aquitain ont été réalisées par Créocéan à bord du navire de survey MiniBex (SAAS – COMEX) 
Ancienne filiale d'application de l’IFREMER, Créocéan (Creocéan), société du groupe Keran, est étroitement liée aux milieux scientifiques (CNRS, Universités, Écoles d’Ingénieurs…), et mène des efforts continus de recherche et d’innovations technologiques.

Le bureau d'études bordelais Energies de la Lune a également participé aux études. Le dirigeant, Marc Lafosse, est également Président de la Commission des Energies Marines Renouvelables du Syndicat des Energies Renouvelables (https://www.syndicat-energies-renouvelables.fr).

A ce stade, de nombreuses questions de fond restent en suspens :

  • retour d'expérience avec un projet houlomoteur en baie d'Audierne soutenu par la région Bretagne ?
  • quels choix technologiques ?
  • quelle robustesse dans l'environnement agité du golfe de Gascogne ?
  • quelle puissance, quel courant électrique ?
  • station terrestre (atterrage, implantation, ...)
  • quels coûts (investissements, exploitation)
  • et pourquoi cette manie de vouloir donner des noms anglais à des projets, entreprises, associations bien français, voire basques 

 

En marge de l'évènement Biomarine tenu à Biarritz les 30 et 31 janvier 2024, la maire de Biarritz, Maider Arosteguy, a donné de nouveaux chiffres par rapport aux estimations initiales. L'horizon de production serait 2035 au plus tôt et permettrait de couvrir les besoins en électricité de 25.000 personnes soit 10% de la population du Pays-Basque Nord, contre 30% annoncés initialement.

En 1929, l'usine houlomotrice de Paul Grasset au phare de Biarritz : Le projet de Paul Grasset


Article paru dans Sud-Ouest le 23/07/23 suite à conference de presse du 12/07/23 : 

Img 6534

 

Et pourquoi pas un Houlomoteur HACE ? (article Sud-Ouest 01/11/2023)

Hace